Le circuit des trois cours d’eau

(Parcours facile, faible dénivelé – 14 km – 3 h 30)

Départ : Parking de la Mairie de Morteaux-Coulibœuf (1)

Traverser le passage piéton et suivre à droite la Départementale 39B. Tourner à gauche (2), tout en se dirigeant vers l’église de Morteaux, poursuivre votre route vers l’est, emprunter un bucolique petit sentier (3) qui vous conduira sur la Départementale 148. Traverser avec beaucoup de précaution cette route.

circuit-des-3-cours-deau-1

Face à vous sur la gauche, se dessine la façade néo-renaissance du « Château Blanc ». Tourner à droite (4) et admirer le manoir de la famille de Bras de Fer (5). Au carrefour de la Départementale 148 et de la Départementale 39b, prendre la direction de Barou-en-Auge (6).


A la dernière maison tourner à droite (7).

circuit-des-3-cours-deau-2

Cette direction vous conduit sur l’ancienne voie romaine dite « chemin Haussé » qui partait du nord-ouest de Caen pour rejoindre la grande cité gallo-romaine d’Exmes, près d’Argentan. Emprunter sur environ 2,5 kilomètres, ce chemin calcaire rappelant le sous-sol des Monts-d’Eraines tout proches.

Quitter l’ancienne voie romaine et tourner à droite (8) pour rejoindre le hameau de Cantepie, tout en traversant à nouveau la Départementale 148 avec prudence (9).


Après le pont enjambant la Dives et son affluent le Trainefeuille, obliquer à droite pour traverser une partie de ce hameau.

Laisser la partie goudronnée au début de la côte en tournant à gauche (10) et emprunter le chemin de terre tout en sillonnant pendant 2 kilomètres environ dans la vallée du Trainefeuille ou de la Canteraine jusqu’au pont de chemin de fer (11).

Emprunter le tunnel et poursuivre tout droit. Après avoir longé une rangée de hêtres, tourner sur la droite (12). Continuer jusqu’au talus. Prendre à droite la voie verte (13) jusqu’à son extrémité et son parking (table de pique-nique).

Prendre à gauche (14) en direction de Cantecotte pour rejoindre le bourg de Damblainville.

circuit-des-3-cours-deau-3


Après les deux ponts, prendre la 1ere rue à droite (15) qui débouche sur la Départementale 39B que vous quittez en passant sous le pont (16) de la ligne de chemin de fer Caen-Tours. Pendant 2 kilomètres, vous longez l’Ante. Sur votre gauche, se dessine la gare de Coulibœuf et en arrière-plan les Monts d’Eraines.

circuit-des-3-cours-deau-4

En arrivant sur la partie goudronnée, vous apercevez à droite le parc de l’ancien Château de Blocqueville (17). Tournez à gauche (18) pour entrer dans le Petit Coulibœuf. Passez devant l’église et le manoir de la Madeleine (19). Laisser sur votre gauche la direction de Falaise et poursuivre sur votre droite en passant par la sente piétonnière et la passerelle enjambant l’Ante (20).

Retour à votre point de départ (1).

Voir aussi la carte topographique en cliquant sur ce lien


Le chemin Haussé

La voie romaine appelée le chemin Haussé, partant de Bretteville-l’Orgueilleuse, rejoint le chemin des ponts de Jort un peu après Rouvres. Il traverse du Nord au Sud, l’Est du territoire de Morteaux-Coulibœuf.

Le chemin domine la vallée de la Dives. Les paysages varient en fonction des saisons et des cultures.

Le Chemin Haussé appelé aussi Chemin du Duc Guillaume sur certains cadastres, forme de longues lignes droites à peines interrompues.

Bien qu’aucun spécialiste ne puisse avancer la date de construction de ce chemin, il semblerait que sa mise en service remonte au IIIe siècle.

Les voies étaient alors surélevées par rapport aux terrains environnants grâce à des couches superposées de graviers, de pierres et de sable, dépassant parfois un mètre d’épaisseur.

Chemin Haussé sur Wikipédia


Église du Petit Coulibœuf

eglise-petit-couliboeuf

En partie gothique, elle renferme plusieurs épitaphes incrustées relatant un fait divers : l’assassinat au Pont Angot, en 1626 , d’Henry d’Oilliamson (seigneur de Villerville) et de son fidèle valet, par Jacques de la Moricière, seigneur de Vicques et Doyen de la cathédrale de Bayeux.

Le cimetière renferme la tombe d’Amédée de Corday, tuteur de Charlotte de Corday, qui assassina en 1793 le Député Marat.

Au pied du mur mitoyen avec le manoir de la Madeleine (1780) se trouve la pierre tombale d’un membre de la famille d’Oilliamson (famille écossaise arrivée en France lors de la Guerre de Cent Ans). Cette famille a possédé pendant 4 siècles la seigneurie de Coulibœuf.

 660 Visites